Création d’un giratoire – avenue Galliéni


Reprise des travaux de voirie avenue Galliéni

Quels sont ces travaux ?

C’est un chantier de longue haleine qu’à entrepris Angers Loire Métropole dans ce secteur de l’agglomération. Les travaux actuels sont la suite d’une première tranche qui avait concerné l’avenue du Moulin-Marcille et dont les travaux se sont achevés en décembre 2020. Pour mémoire, il s’agissait alors de passer toute l’avenue à trois voies, de créer des pistes cyclables en site propre et d’aménager un giratoire à la sortie de de la zone d’activités Moulin-Marcille 1, sans oublier la plantation de 73 arbres.

La seconde tranche, débutée en juin 2020, concerne l’autre coté du pont enjambant l’A87 pour aller jusqu’au giratoire de l’Intermarché. Deux grands objectifs pour cette seconde partie : Création d’un giratoire à la sortie de la bretelle de l’A87 afin de sécuriser cette sortie et de permettre un tourne à gauche pour aller vers Moulin-Marcille ou Sorges et aménagement de voies cyclables depuis le giratoire existant (Intermarché) jusqu’au pont de l’autoroute. Ainsi à terme, toute la traversée Est/ Ouest des Ponts-de-Cé sera sécurisée pour les deux roues. Les derniers mois ont été essentiellement destinés à la reprise des réseaux.

Quel calendrier ?

À partir du 11 janvier prochain, il n’y aura à nouveau qu’une seule voie utilisable, dans le sens Moulin-Marcille / Ponts-de-Cé, pour une période de 3 semaines. Comme lors de la première phase le maintien de la collecte des ordures ménagères sera assuré tout comme les lignes de bus, les accès aux garages maintenus tout comme ceux aux commerces et aux services de secours et incendie. A partir du 1er février le double sens sera rétabli avec des fermeture ponctuelles rue de Bel Air et des Roncières. A compter du 28 juin et jusqu’au 9 juillet, la route sera fermée la nuit pour les rabotages, la pose des enrobés et les marquages au sol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ensuite ?

La troisième tranche de travaux concernera à proprement dit le passage au-dessus de l’A 87 pour les deux roues. Angers Loire Métropole et la ville des Ponts-de-Cé ont pour objectif d’augmenter la part du vélo dans les déplacements. A ce titre, le passage de ce pont est considéré comme un point noir pour les cyclistes. D’où l’idée de sécuriser cette traversée par la création d’un encorbellement, une double passerelle de part et d’autre du pont, pour permettre le franchissement de l’autoroute sans encombre. Le coût total de ces travaux représentent un investissement de 4,5 M E, pris en charge par Angers Loire Métropole. L’État a accordé une subvention de 300 000 E pour la construction des passerelles, dans le cadre de l’appel à projets « Fonds de Mobilités actives ».

 



Mis à jour le 06.01.2021 à 09h49