Présentation des artistes 2018

Jean-du-voyage-Khanti-ponts de ce

Les groupes

Samedi 30 juin


19h : VIOLONS BARBARES (FOLK MONDIAL)

Violons Barbares, c’est la rencontre de trois musiciens aux origines et cultures différentes : un mongol, un bulgare et un français. De leur musique émane une cohésion singulière, puissante et un enthousiasme débordant. Le trio nous emmène dans un voyage envoûtant à renfort de violon traditionnel mongol (morin khoor), gadulka bulgare, chant chamanique et percussions. Concert zéro frontière, sauvage et enivrant !

 
 

20h45 : BKO (TRAD ROCK MALIEN)

BKO c’est un aller direct pour le Mali… c’est en effet le code de l’aéroport de Bamako ! Bien qu’ancrée dans des traditions séculaires, la musique de BKO saura vous transporter au sein d’un Mali actuel et urbain mais aussi dans les profondeurs rituelles et mystiques des chasseurs animistes. En mêlant des voix chaudes et vibrantes, des percussions hybrides et les cordes des n’goni (« luth de griot »), leur musique donne naissance à un son singulier et unique venu du Sahel.

 
 

22h30 : SHANTEL (ÉLECTRO TZIGANE)

Illustre personnage chez les adeptes de la techno depuis les années 1990, Shantel se fait connaître du grand public avec son album Disko Partizani en 2007. Artiste du Downbeat-Act le plus connu d’Allemagne, il règne en maître dans l’art de marier les sons exotiques à l’électronica, dans laquelle il intègre des thèmes balkaniques. Accompagné d’un véritable orchestre, le Bucovina Club Orkestar, il électrise festivals et partys à un tempo effréné, enchantant avec son énergie increvable et incontrôlable.

 
 

23h45 : JEAN DU VOYAGE (DJ) (ÉLECTRO ETHNIQUE)

DJ & Beatmaker nomade, Jean du Voyage vous invite à découvrir ses explorations sonores épicées… En perpétuelle recherche de nouveauté, il aime mélanger les styles et réaliser des projets éclectiques au gré des rencontres. Amateur de sonorités ethniques et de rythmiques syncopées il s’inspire aussi bien des musiques traditionnelles que des courants actuels. Son premier album Mantra, formule mystique, est composé de sonorités envoûtantes, d’ambiances cinématiques et de paysages sonores variés. Un univers poétique et onirique qui invite à l’évasion et à l’introspection.

 
 

 

Dimanche 1er juillet 


13h : ROYAL KOPEK (MUSIQUE RUSSE)

Le quatuor ligérien s’est formé il y a 4 ans autour de ces instruments atypiques caractéristiques de la Russie que sont les balalaïkas. La formation revisite cette musique insolite faite d’accélérations entraînantes typiques et d’une douceur poignante. Comme il se doit au pays des steppes, les mélodies sont entêtantes, tantôt vives, tantôt mélancoliques, mais toujours réappropriées, réinventées. Tout en conservant cette identité si singulière, Royal Kopec bouscule et restitue un répertoire traditionnel.

 
 

14h : SIESTE MUSICALE AVEC MAD LENOIR
Jardin public de la Boire Salée

Mad Lenoir, griot burkinabé, est porté par une soif de métissage musical et la mission ancestrale qui revient aux siens : délivrer un message, parler à ses semblables du monde comme il va… 
S’accompagnant à la kora, il mêle avec subtilité tradition et modernité. Sur scène comme à la vie : il dégage une présence sincère, chaleureuse et communicative. Il proposera aux festivaliers une sieste musicale, un temps calme propice à la rêverie et au voyage !


15h : THE LOIRE VALLEY CALYPSOS (CALYPSO)

Inspirés de la musique de Trinidad, des Bahamas et de la Jamaïque des années 40-50, The Loire Valley Calypsos nous viennent tout droit des bords de Loire et jouent un calypso revisité, electrico-vaudou, propre à eux. Banjo, guitare électrique, contrebasse, percussions et voix pour danser sur les rythmes goombay, mento et calypso avec 35° à l’ombre et 90° d’humidité garantis. 

 
 

16h45 : LO’JO (MUSIQUE DU MONDE)

Déjà trente ans que cette tribu angevine promène autour du monde son hétéroclite et éclectique bagage musical. En une quinzaine de disques, la bande à Lo’Jo a exploré autant de directions musicales que de continents. Son dernier né, [Fonetiq Flowers], est sorti en septembre 2017. On y retrouve les grands marqueurs de l’esthétique du groupe, mais aussi un souffle inédit qui traverse les treize titres enregistrés aux quatre coins du monde (Austin, Lafayette, Séoul, Tbilissi, Cotonou, Paris et Bamako). Avec ce nouvel opus, le groupe Lo’Jo donne l’impression d’éclore à nouveau.

 
 

19h : PACHIBABA (MALOYA)

Pachibaba c’est une grosse dose de Maloya, musique typique de La Réunion, autour de laquelle viennent graviter dans le désordre du dub, de l’afrobeat, de la cumbia et même de la valse ! Bref, une transe acoustique, explosive et généreuse, un grand message d’humanité délivré par trois musiciens : 
Olivier Araste, leader du groupe réunionnais Lindigo, De Fixi, l’accordéon débridé, clavier-pilier de Tony Allen, swingueur fou du groupe Java, moitié d’un duo avec Winston McAnuff, et Cyril Atef, batteur de M et moitié du duo Bumcello.

 
 

 

Les fanfares


FANFARE SEMBAR (MUSIQUE AFRO-BRESILIENNE)
SAMEDI 18H30 / 20H / 21H45  

Sembar cultive une recherche musicale exigeante et puissante. Les tambours se parlent, se mélangent, flirtant avec le groove des surdos et la profondeur des dumdums, dynamisant ainsi les liens entre l’Afrique, le Brésil, les Caraïbes et l’Europe. Un contraste déroutant qui invite le public au voyage.

 
 

FANFARE BIG JOANNA (BRASS BOYS NEW ORLEANS)
DIMANCHE 12H / 16H / 18H15  

Big Joanna c’est hot ! C’est caliente ! 
La fête, le partage et l’énergie afro américaine sont la marque de fabrique de ce brass band. Les 6 musiciens de Big Joanna vous attrapent au coin de la rue et vous rappellent que la musique ça fait du bien au coeur, ça libère les corps et déchaîne parfois les cordes vocales ! Leur répertoire ensoleillé butine allègrement des musiques de la Nouvelle Orléans à celles des Caraïbes, et du jazz ethiopien à l’afro-beat.

 

 

text…