Eclairage public


Du changement dans l’éclairage public.

Depuis le 15 mai, la Ville a décidé, à l’instar d’autre villes de l’agglomération angevine, d’expérimenter la coupure de l’éclairage public sur le réseau secondaire (habituellement éteint à 23h) pour une période de 3 mois (à l’exception du week-end du festival des Traver’Cé Musicales et de la nuit de la fête nationale du 14 juillet).

Depuis 4 ans, à partir de 23 h, l’éclairage public nocturne n’existe déjà plus sur le réseau secondaire mais présent sur les grands axes qui traversent la ville.

La nouvelle expérimentation s’appuie sur une volonté d’accroître la dimension de développement durable voulue par la municipalité: développement de la biodiversité, réduction de la pollution lumineuse nocturne et de tous ses effets néfastes pour les écosystèmes, réduction de la consommation énergétique et gains économiques pour la collectivité.
Elle vise aussi à développer une trame noire, sorte de corridor avec un éclairage nocturne adapté pour limiter l’impact sur la nature, sans entraver la sécurité et le confort des activités humaines. 

Cette expérimentation conforte également la volonté de réduire la facture énergétique municipale. Depuis 2010, un plan annuel de remplacement des candélabres est mis en œuvre en lien avec le SIEML. 
Sachant qu’à cette période de l’année, en raison des jours plus longs, le temps d’allumage est déjà court, l’expérience menée sera évaluée avant une éventuelle reconduction.