Démarches pour vote par procuration


Vote par procuration

Un électeur absent le jour d’une élection (ou d’un référendum) peut voter par procuration. L’électeur absent choisit une personne qui vote à sa place. Cette personne doit voter selon les consignes données par l’électeur absent. L’électeur absent le jour de l’élection doit faire établir la procuration au plus tôt.

Qui peut donner procuration ?

Un électeur peut donner procuration s’il ne peut se rendre au bureau de vote le jour de l’élection.

Son absence peut être liée :

  • à une obligation professionnelle ou de formation
  • à un départ en vacances
  • au fait de résider dans une commune différente de celle où il est inscrit
  • à la nécessité d’apporter assistance à une personne malade ou infirme
  • au fait d’être placé en détention provisoire ou de purger une peine de prison. Pour donner procuration, il doit s’adresser au greffe de la prison pour demander un extrait du registre d’écrou et le passage d’un officier de police pour certifier la procuration
  • à une situation de handicap ou une raison de santé. Pour donner procuration, il peut demander qu’un personnel de police se déplace à son domicile (ou dans un établissement spécialisé, exemple : EPHAD) pour établir la procuration. Il doit en faire la demande par écrit, et y joindre un certificat médical ou un justificatif de l’invalidité (exemple : carte d’invalidité portant la mention « Besoin d’accompagnement »).

Où s’adresser ? Comment faire la démarche ?

  • Pour donner procuration, l’électeur doit se présenter :

    • dans un commissariat de police (où qu’il soit),
    • ou une gendarmerie (où qu’elle soit),
    • ou au tribunal dont dépend son domicile
    • ou au tribunal dont dépend son lieu de travail.
  • L’électeur qui donne procuration doit remplir un formulaire.

    Il peut choisir :

    • soit d’utiliser le formulaire disponible sur internet : il faut le remplir et l’imprimer, puis le remettre en personne à la gendarmerie, au commissariat ou au tribunal,
    • soit de remplir à la main le formulaire papier disponible à la gendarmerie, à la police ou au tribunal.
  • Le formulaire doit :

    • soit être rempli à l’aide de l’ordinateur, puis être imprimé sur 2 feuilles (pas de recto verso),
    • soit être imprimé sur 2 feuilles (pas de recto verso), puis être rempli à la main (lisiblement et sans ratures).

    Il ne faut pas remplir :

    • le lieu d’établissement,
    • la date d’établissement,
    • l’heure,
    • l’identité de l’autorité habilitée (mention Devant)
    • et la partie réservée à la signature.

    Ces mentions seront renseignées lors de la remise du formulaire aux autorités compétentes (commissariat, gendarmerie, ou tribunal).

    L’électeur qui donne procuration doit se présenter en personne auprès des autorités compétentes (commissariat, police, tribunal) :

    • avec un justificatif d’identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d’identité, passeport ou permis de conduire par exemple).
      Il n’a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence (obligations professionnelles, vacances, habitant d’une commune différente de celle où il est inscrit sur une liste électorale, …).
    • et il remplit à la main les mentions laissées vides sur le formulaire : lieu d’établissement, date d’établissement, heure, identité de l’autorité habilitée (mention Devant) et partie réservée à la signature.

    Ces formalités accomplies, un récépissé lui est remis.

A qui peut-on donner une procuration ?

L’électeur qui donne procuration désigne librement l’électeur qui votera à sa place. L’électeur désigné doit respecter 2 conditions. Ces 2 conditions ne sont pas les mêmes en France et à l’étranger : 

1re condition :

L’électeur qui donne procuration et celui qui vote à sa place doivent être inscrits sur les listes électorales de la même commune.

Mais ils n’ont pas l’obligation de voter dans le même arrondissement, ni au même bureau de vote.

Par exemple, un électeur inscrit aux Ponts-de-Cé et au bureau 2 :

  • peut donner procuration à un électeur inscrit aux Ponts-de-Cé dans n’importe quel bureau de la Ville, 
  • mais ne peut pas donner procuration à un électeur inscrit dans une autre ville.

2e condition :

Le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus de 2 procurations, et 1 seule d’entre elles peut être établie en France. Par exemple, il peut avoir :

  • 1 procuration établie en France,
  • ou 1 procuration établie à l’étranger,
  • ou 1 procuration établie en France et 1 procuration établie à l’étranger,
  • ou 2 procurations établies à l’étranger.

Dans quels délais faire la démarche ?

La démarche doit être effectuée le plus tôt possible pour tenir compte des délais d’acheminement de la procuration.

Une procuration peut être établie à tout moment et jusqu’au jour du vote, mais, en pratique, l’électeur risque de ne pas pouvoir voter si la mairie n’a pas reçu la procuration à temps.

 


Mis à jour le 26.02.2020 à 02h27